Shards of the Jaguar

Un prix décerné pour les jeux Expert par des Experts

Shards of the Jaguar

Que faut-il penser des reboot sur KS ? Cela doit-il signifier quelque chose d’ailleurs ? Dans les faits, le jeu n’a pas atteint le montant visé d’adhérents payeurs ce qui a nécessité de relancer le projet. Est-ce que le jeu a dû être changé car pas assez bon, n’est-ce qu’une question de visibilité ou de matériel visé gonflant le prix ? Certains étant présent ou intéressés à la première heure laissent tomber s’il y un reboot. Manque de confiance sans doute, mais qu’en est-il du produit final ?

Shards of the Jaguar est un reboot en KS que l’on doit à Balázs Nagy qui signe ici son second jeu (après Christmas Tree qui est de circonstance) édité dans la maison créée pour ses KS : Clevergreen Board Games situé en Hongrie. Judit Herendi-Harshegyi est aux illustrations pour son deuxième jeu elle aussi.

Dans Shards of the Jaguar, nous sommes des valeureux guerriers de la tribu, prêts à endosser le rôle de gardien de notre clan. Pour prouver notre valeur nous allons rentrer dans le temple du jaguar pour récupérer des joyaux, spécialement ceux du guerrier jaguar légendaire dont l’âme a été brisée et transformée en éclats lorsqu’il fut maudit par son ennemi défait. Le temple est un grand labyrinthe dont on rentre d’un côté et qu’il faudra fuir par l’autre endéans les 8 manches du jeu.

La première chose à faire lors de chaque manche, c’est de décider quel piège on va activer à la fin de celle-ci. En effet, le temple est truffé de 4 types de pièges et de 2 « modificateurs ». Vous veillerez à ne pas terminer vos actions sur les pièges que vous allez déclencher et essayer de deviner à quel endroit seront les autres joueurs pour leur faire le plus de mal… enfin, gagner des points de gloire en les touchant. En sus, le choix des pièges détermineront l’ordre du tour, selon leur placement sous le plateau de jeu. Vous avez le choix entre :

  • Les darts : Vous choisissez une couleur de murs qui enverront des fléchettes empoisonnées sur ceux adjacents. Perte de PV et gain de malédiction.
  • Le poison : Vous choisissez une couleur de salle qui libéreront du gaz empoisonnées sur ceux présents. Perte de PV et gain de malédiction.
  • Les gardiens : Vous choisissez une couleur griffe qui feront se réveiller un gardien dans la salle. Perte de PV OU perte de cristal.
  • Le tremblement de terre : Vous choisissez numéro de colonne du temple (chaque bloc temple possède des N° de 1 à 3) qui verra ses colonnes tomber sur les joueurs présents . Perte de PV OU perte d’une action au prochain tour.
  • Le passage secret : Ce n’est pas un piège mais un modificateur qui permet de se déplacer de 4 cases d’un coup.
  • L’inondation : Un déplacement de tous les joueurs dans une direction, avec un bonus au joueur qui la déclenche.

On choisi les pièges en premier, mais il faudra attendre que les joueurs aient accompli leurs actions du tour pour les activer. On dispose de 4 actions par tour (5 dans les deux dernières manches) que l’on réparti entre :

  • Se déplacer : 1 action par case.
  • Ramasser des objets :
    • des cristaux : pour les rituels et des PV de fin selon leur genre
    • ouvrir des coffres à amulettes : on en garde 2 sur 3, elles permettent de disposer de bonus en jeu
    • réaliser un rituel : ils augmentent la qualité de votre personnage, gagnant un bonus ou activant sa capacité propre
    • des cartes : il faudra 2 morceaux pour avoir la position d’un des éclats perdus du jaguar dans le temple
    • un éclat du jaguar : situé dans le dernier bloc du temple (qui n’est accessible que dans les deux dernières manches).
  • Se soigner : selon les actions utilisées, on récupérera 1-4-8-12 pv (on commence avec 18 pv à 3 joueurs)

Une série d’amulettes sont collectées dans le jeu et vous permettent d’avoir des bonus lors de votre tour. Traverser des murs, avoir une action de plus, gagner des PV, perdre des malédictions, gagner de la gloire, mieux profiter des inondations sont autant d’options qu’elles permettront de réaliser.

Lorsque le dernier tour arrive, vous devez sortir du temple avec des actions de déplacement bonus provenant de vos PV restant, sous peine de perdre des niveaux de gloire (et donc de PV). S’ensuit un calcul de PV via un petit calepin pour ne rien oublier. En plus de la Gloire, plusieurs objectifs ont été tiré en début de partie et on les scorera si on a bien développé sa gloire ou réalisé des rituels majeurs. Les cristaux rapportent des PV selon leur couleur, la hauteur de vos PV et malédictions seront des bonus ou malus, les rituels mineurs rapportent 10 PV chacun et enfin avoir un éclat sacré du Jaguar sera un gros boost de 30 PV.

Shards of the Jaguar offre une belle réflexion sur l’estimation des mouvements des autres joueurs pour arriver à les piéger, tout en ne se bloquant pas (on peut être blessé par ses propres pièges) et en estimant l’urgence de jouer avant un autre qui viserait le même chemin. Passer en dernier peut aussi être une option, car on peut deviner les couleurs de case à éviter selon le placement de ceux nous précédent.

Hormis cette réflexion initiale, c’est assez simple et rapide à jouer (1h15 à 3, calcul de fin compris). Quatre actions c’est peu, donc les manches s’enchaînent. Si on a un peu l’impression de jouer à lever le doigt en l’air pour deviner les déplacements des autres, s’est surtout le fait que le trouver apporte beaucoup de point de victoire qui nous embête. On regrette un peut de chaos dans tout cela, les actions de passage secret et d’inondation, qui pourraient casser les placements de chacun, étant toujours réalisées en dernier, aucune chance de changer la donne avant les pièges. Deux pièges sont évitables, moyennant une perte, les rendant moins important sur le jeu que ceux qui diminuent directement vos PV et augmentent vos malédictions.

Shards of the Jaguar est un jeu sympathique, niveau connaisseur, qui se joue vite avec rejouabilité et interactivité. Largement accessible avec des enfants, qui calculeront moins les déplacements possibles pour se borner à se déplacer pour ramasser les ressources et découvrir les cartes aux éclats, tout en apprenant à gérer leur colère en se voyant touché par les pièges. Une bonne occasion d’amener les joueurs familiaux à apprendre à analyser un plateau et estimer les déplacements ennemis. L’occasion d’apprendre est toujours une bonne chose à partager.

2 réponses

  1. Patrick Saonit dit :

    Bonjour,

    Existe-t-il une règle en VF de ce jeu (pdf ou autre) ?

    Patzouille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.