Icaion

Un prix décerné pour les jeux Expert par des Experts

Icaion

Icaion de Martino Chiacchiera et Marta Ciaccasassi est édité chez Tabula Games.

Sur un plateau représentant 5 types de région, une ville et 5 cratères, vous allez vous déplacer de noeud (carrefour) en noeud pour développer vos machines et enquêter sur le fameux Colosse qui erre dans la région, suivi de petits parasites qui détruisent vos machines d’exploitation de cristaux. A chaque tour, une région est révélée, des cristaux sont ajoutés aux 3 cases de cette région du plateau et l’on joue chacun son tour. Après un déplacement obligatoire (à moins de payer en cristaux bleu), vous pouvez choisir parmi 6 actions. On installe des machines, on exploite les cristaux, on étudie le colosse, on attaque les parasites, on prend ou installe des Apparatus (pour favoriser les PV de fin de jeu).

Des mécaniques simples, mais favorisant l’interaction, la réaction, tout en disposant d’un plan de jeu initial. Une rejouabilité exemplaire, des cartes et pouvoirs variés. Impossible de tout faire dès le début et il faut voir ses priorités selon le développement du jeu. On apprécie l’extension déjà dans le jeu issus du KS, ainsi que les règles de The Fall qui permet de mixer le matériel de Icaion et Mysthea dans un nouveau jeu de coopération (avec des cartes uniques fournies).

L’étude du Colosse semble une obligation (sous peine de PV négatifs), renforcé par le bonus sur les Apparatus offerts en fin de partie. L’analyse des conditions de développement connue en début de partie, cumulé à celle de votre personnage et de son matériel, seront la clé de votre plan de jeu. Pour le réaliser, il faudra prendre les bons choix au bon moment, en essayant d’éviter d’être dans le même rythme des autres joueurs pour éviter de se faire trop vite tacler.

Des actions spéciales permettent de changer de rythme et de collecter plus de ressources ou encore de jouer une fois de plus. Un jeu qui a fait plaisir à tous les joueurs, nécessitant une analyse permanente du développement. Tout le monde se tient dans les points jusqu’en fin de jeu ou les bonus récolter font parler la poudre. Plusieurs parties vous permettront d’affiner vos stratégies.

Une belle réussite.

Une réponse

  1. Benoît Poiana dit :

    J’étais dubitatif quant à cette « suite » de Mysthea, le précédent jeu de Tabula Games qui repose sur un mécanisme de contrôle de territoire (genre dont je ne suis pas fan). Force est de constater qu’il s’agit ici d’un tout autre système de jeu qui est ma foi fort sympathique.

    Dans les points positifs, je vois cette grande rejouabilité (7 personnages pouvant chacun recevoir un des 10 pouvoirs annexes, tuile de scoring différentes, tirage aléatoire du nombre de tours de jeu, …) ainsi que le grand chose dans la façon dont on peut jouer.

    Pour ce qui est du négatif, je recite le vaste choix d’actions mentionné précédemment car on ne sait parfois pas où donner de la tête. Aussi, il faut noter quelques tuiles de scoring qui sont désiquilibrés.

    En général, un bon jeu. Pas extraordinaire, mais pas moyen, juste un bon jeu mais qui est plaisant et casse-tête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *