Betwixt and Between

Un prix décerné pour les jeux Expert par des Experts

Betwixt and Between

J’aime bien les jeux avec un design différent, avec un style, voire un monde, qui leur est propre. Ils prennent le parti d’emblée de vouloir nous emmener dans leur univers, plutôt que de nous proposer un commun pour nous donner l’impression d’être en territoire connu. Mais c’est toujours un pari risqué, car si on ne tient pas ses promesses, le parti pris risque de se retourner contre soi.

Betwixt and Between est un jeu de Tobias Hall (sans dé pour l’auteur de Dicetopia 😊 ) proposé par sa boite d’édition All or None Games (j’aime bien ce genre de nom d’éditeur, comme un « Sorry we are french » 😉 ). C’est une première illustration pour Liselotte Erikson qui offre un style très adulte pour son travail.

Betwixt and Between nous propose de voyager entre deux mondes, celui de la féérie et de la magie. En tant que mystiques, vous vous frayez un chemin dans cet entre deux en explorant la zone, tout en récoltant des fragments de magie pour préparer et invoquer des sorts. Le plateau de jeu n’est qu’une planche divisé en cases sur lequel vous placerez les zones explorées, les cartes que vous jouerez de votre main. Votre plateau personnel est une zone sur laquelle vous placerez des gemmes pour générer des sorts.

Le jeu se découpe en 3 manches comportant les étapes suivantes :

  • Draft de cartes d’exploration : On en garde 4 (sur 5 ou 6 à 2 joueurs).
  • Création du Rituel : Les joueurs définissent avec les cartes non gardées par les joueurs les symboles nécessaires pour le rite de fin de manche.
  • Aventure : Réalisée 4 fois par joueur (à tour de rôle), il s’agit de réaliser 4 actions : poser une de ses cartes d’exploration / Se déplacer (2 x) / Récolter des gemmes. En bonus des actions libres telles qu’activer des sorts ou jouer des cartes de récolte de gemmes.
  • Créer un sort : Disposer ses gemmes sur son plateau pour se conformer à la demande de la carte de sortilège.
  • Réalisation du rituel : Fournir les gemmes demandées pour le rituel et gagner des PV.
  • Nettoyage : De la rivière de sorts, enlèvement d’une carte en jeu, changement du premier joueur.

Tout le jeu se place donc dans la phase d’aventure. Les cartes que l’on a draftées comportent dans le coin supérieur une action bonus (recevoir une gemme, prendre un sort de la rivière, prendre une carte de récolte de gemme). De plus, elles ont sur leur côtés des gemmes que l’on placera lors de leur pose et un pouvoir central. Ce pouvoir sera activé en déplaçant son personnage mystique sur une carte. Comme on choisit l’ordre de ses 4 actions (déplacer, poser la carte, récolter une gemme adjacente), on peut veiller à faire des choses en activant adroitement les cartes.

La subtilité du jeu est liée aux modifications qu’imposent les autres joueurs au plateau, en activant les cartes posées, permettant de déplacer ou de détruire une carte, en récoltant les gemmes recherchées pour le rituel avant les autres. A deux on s’oppose l’un à l’autre, mais à 4 il est possible que 3 joueurs fassent le nettoyage autour d’un seul et même joueur, limitant par là même ses possibilités d’actions et de combinaisons.

Les gemmes que l’on récoltera pourront être gardées pour les utiliser dans des rituels, mais il est aussi possible de dessiner avec le symbole d’une carte de sort, qui sera alors utilisé une fois par manche et rapportera aussi des PV.

Betwixt and Between est très simple dans sa prise en main et résolument plus Connaisseur qu’Expert. Il souffre cependant d’un soucis majeur : sa lisibilité. Les icônes bonus sont tellement petites qu’il est aisé de confondre deux bonus (on n’a jamais réussi à faire la différence entre une gemme d’eau et un nouveau sort dans notre première partie).

Le point le plus amusant est de parvenir à combiner ses gemmes pour réaliser des sorts. Cependant pour y arriver, il faudra avoir la chance de trouver dans son draft des cartes offrant un nouveau sortilège. Car sans cela, et les combinaisons offertes par la magie, le jeu est un peu trop plat en se bornant à viser la récolte des gemmes du rituel pour sauver des PV.

Betwixt and Between est donc un jeu simple et accessible où l’on combine sort et activation de carte, tout en veillant à ennuyer les autres joueurs. C’est parfois très fin en réalisant des actions subtiles de blocage et en fin de partie on peut combiner plus facilement (avec un plateau plein) qu’en début. Le genre de jeu que l’on sort quand on a un peu de temps à tuer et que l’on ne veut pas trop de prise de tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.